29 novembre 2015

Ou vas-tu Méditerranée ? Faisons du commerce, non pas la guerre !

 

Nous rêvons d’une Méditerranée de paix, et non pas de conflit. Nous rêvons d’une Méditerranée caractérisée par plus d’échange et moins de confrontation.

Medit

Un petit tour autour la Méditerranée

Entre l’Algérie et le Maroc, une  frontière qui a déchiré des milliers de familles et des relations commerciales quasi nuls qui font perdre aux deux pays une activité et une création de richesse importante. Entre une Égypte qui connait des attaques contre les forces de l’ordre quasi-quotidien, une Tunisie qui se bat contre le terrorisme et les attaques qui l’ont fait perdre l’un de ses principaux secteurs d’activités et une Libye qui est devenu un épicentre du terrorisme.

Israël, qui n’a pas encore décidé d’arrêter ses actes animaliers avec les innocents palestiniens… Quant à Hamas profitant de la situation dont la société Palestinienne est son dernière préoccupation! La Syrie actuelle est un pays éclaté, dans lequel chaque région est contrôlée par un groupe différent, de manière totalement anarchique. La guerre a déjà fait plus de 250 000 morts et forcé plus de 12 millions à quitter leur foyer.

L’économie Grecque et celle d’Espagne qui sont enlisée dans la récession depuis quelques années, qui imaginait des taux de chômages dépassant les 20% de la population ? Ou un quart de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté ? La France de son côté, ne cesse de bannir l’innovation et de considérer l’entrepreneur comme un suspect !

Toute la Méditerranée se sent touchée au travers ce qui se passe ces dernières années. Au-delà de toutes nos divisions, nos différences, nos avis respectifs, sur tout, et parfois n’importe quoi, c’est bien de cela dont il s’agit : La paix !

C’est ici que les premiers barques et navires ont été construits, c’est ici que les sociétés ont devenus plus prospères…

A cet instant, je pense aux fortes histoires passées par cette région Méditerranéenne. Un point de départ de plusieurs grandes civilisations, un espace de création et d’échange. La Méditerranée des poètes et des commerçants, cette mer des tempêtes, celle des flottes de guerre et des combats. Ce balancement continu entre des extrêmes, entre douceur et violence, se retrouve dans tous les domaines.

Ce que nous oublions aussi, c’est que la Méditerranée est également une mère des mondes où l’orient et l’occident peuvent se rejoindre, se retrouver, et malgré le contexte instable et un environnement parfois hostile, les Méditerranéens  choisissent de s’ouvrir aux idées nouvelles et aux autres cultures et ont toujours essayé de vivre ensemble.

Je crois que le commerce et l’échange peut-être une si belle alternative à la violence et à la coercition. Les relations simples telles que l’échange ont l’avantage qu’ils sont plus faciles à comprendre, et ils pourront conduire à la paix et ils contraindront le combat entre les nations.

En faisant du commerce, on décourage les conflits dans plusieurs façons. La reconnaissance de l’importance du commerce aide à faire des décisions politiques plus sereines. L’importance du commerce et de l’échange  facilite également le transfert de biens et de services par des moyens pacifiques. Ces échanges qui fournissent une incitation à réprimer la violence. Donc, le commerce libre entre pays, entre des sociétés, rend moins probable les conflits. Et nous avons la preuve que c’est bien le cas, suite à une étude menée par les professeurs Solomon W. Polachek et Carlos Seiglie ont pu conclure que « les nations commerçantes coopèrent davantage et se battent moins ».

Pour sortir de la crise par le haut la voie de la sagesse impose la liberté économique comme  moyen de paix et de stabilité. Le libre-échange engendre des intérêts croisés qui induisent des relations pacifiques parce que mutuellement avantageuses. La liberté économique fait d’un adversaire un concurrent. Plus personne n’a intérêt au conflit. Dans ce contexte la confrontation physique n’a plus de raison d’être. Tout le monde y gagne !

C’est le moment pour que chacun s’investit pleinement pour notre Méditerranée

Je crois profondément que chacun à sa manière, de son coté, essaye d’améliorer les choses. Et c’est bien là l’essentiel ! J’ai décidé de mon côté de m’investir avec une petite équipe dans un nouveau projet de promotion des producteurs locaux des différents pays de la Méditerranée. Un projet qui vous fera découvrir la richesse alimentaire Méditerranéenne, qui est la seule reconnue comme un patrimoine culturel immatériel de l’humanité d’au près l’UNESCO. Un ensemble des produits sélectionnés en provenance des différents producteurs de notre région Méditerranéenne pour vous rappeler de notre style de vie, de notre richesse, de nos habitudes et de nos traditions et surtout de la devise de nos grands parents qui est celle de « vivre longtemps ».

Comme disait Plutarque au 1er siècle : « Nous ne nous asseyons pas à la table pour manger mais pour manger ensemble ».

Le projet verra le jour en mois d’Avril 2016, et je vous tiendrai informé de l’évolution du projet via ma page facebook ou via mon blog.

Faisons du commerce alors, et non pas la guerre !

Categories: BLOG , Entrepreneuriat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
eric-ries-lean-startup
Lean startup : une approche systématique à la création d’entreprises pour ceux qui veulent réussir

  Quel est le moyen idéal pour financer une nouvelle entreprise ou développer une entreprise existante ? Ou comment sera-t-il l’entreprise...

marche001
… va continuer!

… le blog va continuer! Auparavant, ce site web était dédié spécialement pour aborder des sujets autour trois axes ; l’entrepreneuriat,...

Fermer